Si l’objectif est de réduire les bruits, l’aspect est lui tout sauf silencieux : La combinaison des matrices de coffrage RECKLI et du béton spécial assure l’effet souhaité lors de la construction d’écrans acoustiques – et ils sont de surcroît des éléments de conception.

Bruit du trafic aérien ou industriel. C’est quand il s’agit de tenir les nuisances à distance qu’interviennent les murs anti-bruit. Les ondes sonores se heurtent à un obstacle qui, soit les détourne, soit les absorbe en partie. Un des matériaux utilisés est le béton, parce qu’il est facile d’entretien, résiste au temps et a une longue durée de vie.

 

Les matrices RECKLI peuvent contribuer à réduire le bruit lors de la réalisation de murs anti-bruit en béton. Certes, une structure seule ne suffit pas à amortir le bruit, mais, grâce à un moulage du béton, la surface, sur laquelle est utilisé le matériau absorbant le bruit, est augmentée. En association avec du béton poreux, on obtient une atténuation du bruit. Les granulats d’un béton poreux sont de même taille et ne font donc que se juxtaposer au lieu de s’imbriquer les uns dans les autres. Il en résulte des cavités d’air qui donnent au matériau une surface globalement rugueuse. En même temps, elles absorbent une partie des ondes sonores.

 

On utilise souvent des structures cannelées et ondulantes pour obtenir une plus grande surface développée. Au plan esthétique, tous les designs, jusqu’aux ornements fantaisie, sont imaginables.