Vous êtes ici:

Gutenberg-Höfe, Heidelberg, Allemagne

L’ancien site de Heidelberger Druckmaschinen a été transformé en un quartier résidentiel. En donnant son nom au quartier et sous la forme d’un portrait particulier, les architectes ont dressé un monument à l’inventeur de l’imprimerie, Johannes Gutenberg.

Le site, sur lequel l’entreprise Heidelberger Druckmaschinen AG construisait autrefois des machines de précision pour l’imprimerie et gérait le groupe opérant dans le monde entier, compte presque 13 300 m2. Entretemps, 300 nouveaux et anciens habitants de Heidelberg vivent sur la plus grande partie de 8 400 m2.

Hochtief Projektentwicklung a acheté le terrain en 2005 et, avec la ville de Heidelberg, obtenu un changement d’affectation pour transformer le site industriel en un quartier d’habitations. C’est le bureau d’architecture de Heidelberg ap88 qui remporta le concours pour la planification. Le projet prévoyait un complexe d’habitation de 13 maisons et env. 170 appartements. Les architectes choisirent de construire en bordure de site afin de créer une cour intérieure fermée. Quatre autres bâtiments solitaires la segmentent en plusieurs petites cours intérieures.

De plus, les architectes ont fait référence à l’ancien propriétaire du terrain et à l’industrie graphique dans la conception du projet. C’est de là qu’est venue l’idée d’immortaliser l’inventeur de l’imprimerie, Johannes Gutenberg, sur le bâtiment. La référence sert d’indication historique et d’identification avec le complexe pour les nouveaux habitants. Chacune des 13 maisons porte le nom d’une police de caractères connue, par exemple Helvetica, Nimbus ou Avenir. Deux façades sur rue portent une indication optique directe : le portrait en relief de Gutenberg de 6,72 x 5,06 m orne la façade.

Le projet initial des architectes prévoyait le portrait comme un seul grand panneau. Pour des raisons de transport, l’idée fut abandonnée ; à la place, le relief se répartit, selon le côté de la façade, sur 2 ou 3 panneaux de béton brut.

Le portrait de Gutenberg a été réalisé à l’aide de la technique de photogravure. Pour cela, un scan de la photo modèle a été converti en un fichier de 256 niveaux de gris. A chaque niveau de gris furent attribuées une largeur et une profondeur de fraisage définies qui ont été coupées par la fraiseuse CNC dans une plaque du matériau. Le modèle a servi d’exemple pour la fabrication de la matrice élastique. Afin d’intégrer le portrait harmonieusement dans la façade, les panneaux de façade ont été dotés dans l’espace du rez-de-chaussée de la même structure à rainures en V qui forme la structure de base de la technique de photogravure. 

Les éléments en béton brut ont été fabriqués par la société Zuber Betonwerke à Crailsheim. L’entreprise, qui existe depuis plus de 50 ans, s’est spécialisée dans la fabrication d’éléments en béton brut de grande qualité. La société d’ingénierie des structures IfT a pris en charge le calcul complet de la statique de façade. En collaboration étroite de toutes les parties prenantes, une façade à l’esthétique séduisante, dont le point de mire est le portrait de Gutenberg, a ainsi été mise au point. 

+33 01 47 27 49 18